La betterave crapaudine

Publié le par Françoise

Beta vulgaris, de la famille des Chénopodiacées, la betterave crapaudine est ainsi nommée en référence à sa peau brune ridée, craquelée, froissée, voire grêlée. De forme allongée et conique, c’est la variété la plus ancienne de betterave, elle est connue depuis le 17e siècle. Pourtant, on lui a préféré d’autres variétés à la peau plus lisse. On raconte en effet que c’est sans doute en raison de son apparence de « vieille peau », qu’elle a été quelque peu délaissée. Eh oui ! littéralement crapaudine signifie dame crapaud…

Pourtant, sa chair rouge sombre et sucrée est goûteuse. Elle est très appréciée des connaisseurs et il semble même qu’elle soit devenue très « tendance » : on la trouve sur la carte des restaurants « branchés » (voir la recette d’huile de betterave du restaurateur Alain Passard dans la rubrique Bonnes recettes de l’Amap).

En fin de saison, notre crapaudine peut prendre une certaine ampleur… Jugez plutôt : 30 cm de long et jusqu’à 3 kgs ! C’est une variété très rustique qui se conserve très bien l’hiver.

AMAP Montpellier (34)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article